Le triangle de la vie

Qu’est-ce que le triangle de la vie ?

Ce triangle traduit une loi universelle qui nous enseigne que tout part de nous, c’est à dire que le niveau d’évolution de mon être se reflète à l’extérieur de moi.triangle

Elle s’exprime comme ci-après :

  • Je m’aime au même degré que les autres m’aiment et que j’aime les autres.

Ainsi, si je m’aime à 10 % de ce que je suis, les autres m’aimeront pour 10 % et je n’aimerais les autres qu’à 10 %, même si cela ne fait pas l’affaire de mon ego.

Ce triangle se décline pour toutes les situations.

  • Je m’écoute au même degré que les autres m’écoutent et que j’écoute les autres.
  • Je me respecte au même degré que les autres me respectent et que je respecte les autres.
  • Etc

C’est un outil puissant de prise de conscience

Cette phrase triangulaire peut être utilisée en partant de n’importe quel côté :

  • Les autres m’aiment et j’aime les autres au même degré que je m’aime (cas 1)
  • Les autres me font confiance au même degré que j’ai confiance dans les autres et que je me fait confiance (cas 2).
  • Je respecte les autres au même degré que les autres me respectent (cas 3).

D’après de nombreuses publications, l’humain est seulement conscient en moyenne de 10 % de ce qu’il pense, ressent, entend, dit…. Ce triangle nous permet donc de devenir conscient de ce que nous vivons à l’intérieur de nous (cas 1).

Il nous permet de prendre conscience de ce que nous faisons aux autres et de comprendre pourquoi les autres agissent d’une certaine manière avec nous. Vous avez déjà dû constater qu’un proche n’agit pas de la même façon avec vous qu’avec d’autres membres de la famille. En quelque sorte, il vous reflètent ce qu’il ressent de vous, sans qu’il en soit conscient lui-même la plupart du temps.

Par exemple, si je sais que je manque de confiance en moi, je peux (ou non) avoir conscience que je manque de confiance dans les autres, et je n’ai pas forcément conscience que les autres manquent de confiance en moi (cas 2). Cela peut conduire à une incompréhension du pourquoi mon patron ne me confie pas les dossiers des plus gros clients ou pourquoi mon conjoint refuse absolument que j’utilise la nouvelle voiture. Au fond de moi, je doute d’avoir la capacité de gérer de plus gros dossiers ou de conduire correctement la nouvelle voiture.

Si je pense que les autres me manquent de respect alors que je les respecte toujours, je réfute la loi du triangle (cas 3). Si vous êtes dans ce cas, je vous engage à solliciter vos proches en leur demandant « Quand est-ce que je te manque de respect ? » et non pas « Est-ce que je te manque de respect » car cette dernière forme de question influence la réponse. La personne peut se sentir apeurée de répondre à cette question, avoir peur de vous blesser. Avec la première formulation, vous indiquez que vous supposer que vous le faite et que vous êtes prêt à entendre sa réponse.

Cette question doit être posée avec bienveillance pour obtenir une réponse sincère. Parfois, l’autre ne trouvera pas immédiatement mais quelques jours plus tard, il peut revenir vers vous avec une situation où vous lui avez manqué de respect. N’hésitez pas à questionner plusieurs personnes de votre entourage.

Allez aussi voir en quoi ou quand vous manquez de respect pour vous même. Peut-être lorsque vous dites « oui » par politesse alors que vous voudriez dire « non ». Peut-être lorsque vous vous traitez de nul(le) parce que vous avez fait brûler le dîner….

L’extérieur est le reflet de l’intérieur

Quand quelqu’un reçoit de nombreuses marques d’affection, c’est que cette personne montre de l’affection pour les autres et qu’elle est capable de se donner de l’affection pour elle-même. Elle en a l’occasion par exemple lorsqu’elle vit une déception amoureuse. Dans ces moments là, elle ne se dit pas qu’elle n’a pas fait ou dit ce qu’il fallait, elle écoute son chagrin et se réconforte en se disant qu’elle reste une personne aimable et aimante. Elle se prend dans les bras comme le ferait un(e) ami(e) pour s’apporter ce que l’autre ne veut ou ne peut pas lui apporter.

A contrario, quand quelqu’un reçoit de nombreuses critiques, cela doit l’alerter sur le fait qu’il se critique lui-même beaucoup et qu’il critique beaucoup aussi ou qu’il a peur de critiquer.

En effet, certains ne critiquent jamais car on leur a enseigné que c’est mal, mais ils reçoivent quand même des critiques car à l’intérieur d’eux, ils jugent négativement ceux qui se permettent de le faire. Ils s’empêchent juste de l’exprimer à haute voix. Le fait est qu’on le dise ou non, l’énergie de jugement est ressentie tout pareil par les autres.

Quand vous ne recevez des critiques qu’au travail, il est probable que les critiques que vous vous adressez soit liées à vos activités professionnelles. A contrario, si les critiques ne viennent que de votre famille, vos critiques s’adresseront plutôt à votre sphère privée et concerneront vos actions dans le domaine privé.

Les règles du triangle

Le triangle n’a pas besoin d’être vécu avec la même personne. Vous pouvez aider votre voisine à faire son tri de printemps et être aidé(e) par votre collègue de travail pour boucler un dossier dans les temps.

Ce triangle est valable à un instant donné. Cela signifie que la période, par exemple, où vous manquez de confiance en vous peut-être de quelques jours ou quelques semaines comme durer toute une vie. Cela peut-être suite à une rupture qui vous a affaibli et une nouvelle rencontre peut vous rendre toute votre confiance en vous.

Comme notre mission à tous est de nous aimer quoiqu’il arrive, notre environnement nous montre quand nous ne nous aimons pas et quand nous nous aimons. Ainsi, nous aurions grand bénéfice à avoir de la reconnaissance pour ces reflets, qu’ils soient positifs ou négatifs, à voir qu’ils sont là pour nous aider à évoluer ou à savoir où nous en sommes.

Car dès qu’on comprend et accepte que nos proches et relations sont le reflet de ce que nous vivons à l’intérieur, nous n’avons plus de raison de leur en vouloir. Nous utilisons notre énergie pour modifier notre attitude intérieure au lieu d’être en colère contre eux.

Pour augmenter le degré d’amour, de respect ou de confiance, nous pouvons agir sur l’un ou l’autre des côtés du triangle. Pour m’aimer plus, je peux m’entraîner à aimer plus ou mieux les autres si c’est plus facile pour moi. Si j’apprends à m’aimer de plus en plus par différents exercices, automatiquement, je serai de plus en plus capable d’aimer les autres comme ils sont.

En utilisant cet outil avec compassion pour vous, vous développerez de plus en plus l’acceptation de vos faiblesses et de forces. Belles découvertes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s