Qui suis-je ?

Dans une première partie de vie, je suis une scientifique en physico-chimie, mais pas seulement ! En dehors du travail, je suis une parfaite « amateure » dans mes vies de femme, de maman, d’artiste. Au travail, ce que j’aime le plus, c’est analyser, trouver des liens dans les jeux de données, écouter, enseigner, et aider les personnes.

J’ai personnellement fait plusieurs psychothérapies depuis mes 25 ans. Elles ont toutes eu leur intérêt. En même temps, aucune ne m’a permis de prendre enfin ma vie en main, de gérer mes émotions et mes blessures d’enfant au quotidien. Aucune ne m’a permis d’aller chercher en moi mes ressources. Seul le développement personnel m’a permis d’être de plus en plus vraie et d’avoir de meilleures relations avec moi-même et les autres.

C’est au moment où je suis nommée directrice, en 2010, que je commence mon cheminement. Je vais utiliser grandement cet enseignement pour assumer ce métier parfois très ingrat. Je vais développer mon style de management au fil des années. Je cherche à faire concilier la qualité de vie au travail tout en rendant le meilleur service possible au citoyen. Je crois profondément que c’est possible de faire prospérer une entreprise sans mettre ses salariés en stress permanent. J’investis dans le durable plutôt que dans l’immédiat.

Mon cheminement, je le fais avec l’école québécoise Écoute Ton Corps, école pionnière dans ce domaine. J’ai tout de suite sentie que les enseignements résonnaient avec mon Moi. Mille heures d’enseignements et d’apprentissage plus tard, je suis prête à aider avec cœur et empathie les personnes qui viendront à moi.

En 2018, pour rester fidèle à mes valeurs et parce que je suis prête, je quitte l’association environnementale dans laquelle je travaille après 21 ans d’un investissement, je peux le dire, autant mental qu’émotionnel et physique.

Mon évolution en cours depuis 2010 « révolutionne » ma façon de penser et ma vie. Je commence ma deuxième partie de vie, bien mieux armée qu’à 25 ans. Et je le fais avec un grand sourire.

Centre Acesle, la petite histoire,

Une nuit, je me réveille avec ce mot très précis Acesle. Je ne lui trouve aucun sens sur internet, c’est seulement l’anagramme d’escale. Venir en consultation, n’est-ce pas comme faire une escale ?

Je vous invite à venir tourner votre regard vers vous pour améliorer votre relation à vous-même et aux autres.

Pour prendre rendez-vous : Cliquez ici

Diplôme Technique En Relation d’Aide – Ecole Ecoute Ton Corps

Diplôme Technique En relation d’Aide Spécialisée – Ecole Ecoute Ton Corps

Code de déontologie de l’école Ecoute Ton Corps