Apprendre à communiquer, volet 2 : émettre

« Quand on se parle à demi-mots, on ne se comprend qu’à moitié » Dicton populaire

Nous parlons le plus souvent avec les autres pour:

– partager nos expériences de vie,
– demander un renseignement,
– créer du lien,
– résoudre un problème.

Dans tous les cas, en premier, si vous voulez être écouté, faite en sorte que l’autre puisse vous comprendre. Donnez lui suffisamment d’éléments, sans non plus le noyer dans les détails. Donnez le contexte, ne partez pas du principe que votre interlocuteur sait de quoi vous parlez. Il est sans doute passer à autre chose depuis que c’est arrivé.

Ceci fait, en second, il s’agit de respecter une règle essentielle : parler uniquement de soi. En effet, vous avez ou auriez dû remarquer que parler de l’autre a tendance à le mettre en tension. Si vous discuter d’une situation et que vous parlez de l’autre :

– soit vous êtes en train de l’accuser,

– soit vous êtes en train de délivrer des informations qu’il n’a pas forcément choisi de divulguer,

– soit vous essayez de l’humilié ou de rire à ses dépends,

– soit vous le prenez pour un inférieur qui n’est pas capable de parler tout seul.

Donc, si vous avez un problème avec une personne, parlez de ce qui est arrivé (la personne n’a peut-être plus cet événement en tête) et donner lui votre sentiment ou poser lui une question franche.

Par exemple, « l’autre jour, quand nous étions tous les deux à la salle de gym, j’ai cru comprendre que tu aimerais que je t’accompagne plus souvent, est-ce que j’ai bien compris ? »

ou «  lorsque je n’arrivais pas à choisir entre la chemise bleue et la jaune, et que tu m’as dit que de toute façon, les deux ne m’allaient pas [situation], je me suis senti rabaissé, car j’aime beaucoup ses deux chemises [sentiment]. Le jour où j’ai acheté ces chemises, m’avais-tu dit qu’elles ne m’allaient pas ? . [si c’est non] Lors d’un prochain achat, je souhaite vraiment que tu me le dises si tu trouves que cela ne me va pas, car même si j’aime mes chemises, je préfère choisir des vêtements qui nous plaisent à tous les deux [besoin et demande claire].

En troisième, si vous souhaitez poser une question, poser une question claire et précise. Admettons que vous cherchiez du monde pour votre déménagement. Si vous dites « ah, ce serait bien que je trouve une ou deux autres personnes pour mon déménagement », ne vous attendez pas à ce que la personne comprenne que vous la solliciter, elle. Une demande claire, c’est «  est-ce que tu serais disposer à m’aider le jour de mon déménagement ? » La personne peut alors vous dire oui, ou non ou encore, laisses-moi y réfléchir. Avec la première question, elle pourrait vous dire « c’est sûr, plus il y a de monde, plus cela va vite ».

En quatrième, vérifier que la personne est en capacité de vous entendre. Articulez bien vos mots, vérifier que le volume de votre voix convient. Il est fréquent que des personnes aient des problèmes d’audition, et pas seulement les anciens. Regardez la personne lorsque vous vous adressez à elle, capter son regard avant de commencer vos explications.

Enfin, ce qui va être important dans l’émission, c’est d’être d’abord en capacité d’être en contact avec soi-même. En effet, comment pourriez vous parlez de vous si vous ne savez pas ce que vous ressentez. Ou comment pourriez-vous faire une demande claire si vous ne savez pas ce que vous voulez vraiment. Ou comment pourriez-vous vous informer correctement si vous ne donnez pas à l’autre votre objectif.

Imaginez-vous dans Paris, perdu(e), si vous demandez « Où est-ce que je vais trouver un taxi pour me rendre à … » C’est mieux que de dire « je dois aller à … et je suis perdu(e) » car la personne peut vous donnez une réponse pour y aller en vélo, par le métro, à pied, en voiture, en taxi. Elle peut ne pas connaître le lieu où vous voulez vous rendre mais savoir où est la station de taxi la plus proche. Plus vous lui donnerez de précisions concernant votre désir ou votre besoin, plus elle sera apte à vous donnez la bonne réponse.

Également, en étant en contact avec vous même, vous pourrez dire à la personne si vous voulez juste partager un événement avec elle, lui demander son aide, remettre en cause ce qu’elle vous a dit, chercher une réponse à une question que vous vous posez. Cela rendra plus clair votre échange.

A vous de jouer !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s